La violence verbale au travail peut faire revivre d'anciens mauvais souvenirs d'école, lorsque certains élèves se moquaient d'un autre élève avec des lunettes par exemple. À l'âge adulte, la violence verbale peut devenir plus créative, dure et blessante. Et lorsque des abus verbaux se produisent dans votre entreprise, le moral et la productivité de vos employés peuvent en souffrir.

Description de base

La violence verbale au travail peut prendre plusieurs formes. Elle peut être bruyante, lorsque l'agresseur crie après quelqu'un devant ses collègues de travail, peut-être en utilisant des jurons.

Elle peut aussi être silencieuse, lorsqu'un collègue de travail vient dans le bureau d'un autre pour lui dire à quel point son travail est mauvais et à quel point son travail pénalise la boite. Une personne peut rabaisser ou critiquer les autres inutilement, en public ou en privé, y compris en les insultant. Il peut s'agir de surnoms désobligeants ou de menaces de violence physique à l'endroit d'autres personnes, même si l'agresseur ne donne jamais suite à sa menace.

Est-ce illégal ?

Etre un crétin n'est pas forcément illégal sur le lieu de travail, malheureusement. Si quelqu'un insulte vos employés ou crie au travail, c'est probablement légitime pour lui de le faire, à condition qu'il ne franchisse pas la limite de ce que la loi définit comme du harcèlement. Consultez votre avocat à fin de connaitre les limites qu'il ne faut pas dépasser et quels sont vos droits pour vous protéger.

Quand il s'agit de harcèlement

La violence verbale peut se transformer en harcèlement, ce qui est illégal sur le lieu de travail. Lorsque cela se produit, les employés peuvent intenter une action en justice et intenter des poursuites contre la personne et, peut-être, contre l'entreprise, selon la mesure dans laquelle la direction était au courant du problème.

Le harcèlement se produit si l'intimidateur fait des commentaires désobligeants au sujet du sexe, de l'âge, de la religion ou du handicap d'un collègue de travail. Les employés peuvent soutenir qu'il s'agit de discrimination en milieu de travail, surtout si l'agresseur ne parle pas de la même façon aux autres personnes au bureau.

Problèmes de violence verbale

Lorsque la violence verbale se transforme en harcèlement, elle peut mener à des batailles juridiques longues et coûteuses qui peuvent devenir un cauchemar de relations publiques pour votre entreprise. Il est essentiel que vous écoutiez attentivement toutes les plaintes de harcèlement et de violence verbale et que vous preniez des mesures immédiates pour discipliner ou congédier l'agresseur.

Même lorsqu'il ne s'agit pas techniquement de harcèlement, la violence verbale dans votre bureau peut entraîner une baisse du moral des personnes qui en sont témoins. Cela peut entraîner une augmentation des arrêts pour maladie, ainsi qu'une diminution de la productivité parmi vos employés. Il est habituellement moins coûteux de prendre des mesures disciplinaires ou de congédier un employé verbalement abusif que de composer avec la perte de productivité d'autres employés et le besoin constant d'embaucher de nouveaux employés lorsque de bons employés quittent votre milieu de travail hostile.